Bilan de compétences

Le bilan de compétences vous permet de faire le point sur vos capacités, vos aptitudes, vos motivations personnelles et professionnelles... A mobiliser pour construire ou valider un projet professionnel, repérer vos points forts et ceux à améliorer, choisir la formation ou la certification adaptée à vos objectifs.

Oui, le bilan de compétences est accessible à tous. Seule condition à respecter : choisir un prestataire extérieur à l’entreprise, inscrit sur une liste établie par le FONGECIF (renseignez-vous auprès du FONGECIF de votre région : www.accecif.fr )

 
! Si vous envisagez de demander un congé spécifique (le congé de bilan de compétences –pour réaliser un bilan de compétences, vérifiez préalablement que vous remplissez les conditions d’ancienneté requises : 5 ans d’activité salariée (consécutifs ou non) dont 12 mois dans l’entreprise. D’autres conditions sont prévues pour les salariés en contrat à durée déterminée (CDD).

Le bilan de compétences se déroule 3 phases :

  • une phase préliminaire pour définir et analyser vos besoins,
  • une phase d’investigation permettant d’analyser vos motivations, vos centres d’intérêt, d’identifier vos compétences et aptitudes et de déterminer vos possibilités d’évolution professionnelle.
  • une phase de conclusions définissant les principales étapes de réalisation de votre projet professionnel ou de formation.
! Les résultats du bilan de compétences sont confidentiels : ils ne peuvent être communiqués à un tiers qu’avec votre accord exprès.

Le bilan de compétences est une démarche volontaire que vous pouvez accomplir, tout en bénéficiant d’un financement, dans le cadre de l’un des dispositifs suivants :

 
A faire
Conditions de réalisation
Financement
En savoir plus
         
Plan de formation
·   Donner votre accord (le bilan de compétences ne peut pas être imposé) en signant la convention présentée par l’employeur.
Pendant le temps de travail (avec maintien du salaire).
L’employeur, avec une prise en charge éventuelle d’OPCABAIA.
Adressez-vous au service chargé des ressources humaines ou aux représentants du personnel.
Congé de bilan de compétences
·   adresser une demande d’autorisation d’absence à l’employeur au moins 60 jours avant l’absence prévue.
A noter : vous pouvez réaliser le bilan de compétences en dehors de votre temps de travail et donc sans avoir à demander d’autorisation d’absence.
·   déposer un dossier de demande de financement auprès du FONGECIF.
A noter : les salariés en CDD peuvent bénéficier d’un congé de bilan de compétences sous certaines conditions.
Suspension du contrat de travail (dans la limite de 24 heures de temps de travail) avec prise en charge possible du salaire par le FONGECIF.
Le FONGECIF (prise en charge des frais de bilan de compétences, y compris s’il se déroule hors temps de travail)
Adressez-vous au FONGECIF dont votre entreprise relève : www.accecif.fr