Validation des acquis de l'expérience (VAE)

Moyen d’obtenir une certification officiellement reconnue (diplôme, titre, certificat de qualification professionnelle - CQP), avec peu ou pas de formation, la Validation des Acquis de l’Expérience (VAE) permet de valoriser son expérience - professionnelle ou non - de consolider ses acquis, d’envisager une évolution professionnelle…

Oui, la VAE est accessible à tous. Deux conditions à respecter :

  • choisir une certification enregistrée au Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP).
! Diplômes, titres, CQP sont enregistrés au RNCP sous l’égide de la Commission Nationale de la Certification Professionnelle (CNCP). Si certaines certifications, tels les diplômes de l’Education nationale, sont enregistrés de droit, les autres font l’objet d’une instruction préalable visant à vérifier leur pertinence au regard des besoins du marché du travail, la qualité de leur contenu… Une fois enregistrée, la certification est visible par tous : entreprises, organismes de formation, recruteurs, particuliers… Pour consulter le RNCP : www.cncp.gouv.fr
 
  • justifier d’une expérience d’au moins 3 ans en rapport avec la certification visée. Il peut s’agir d’une expérience acquise lors d’activités salariées, non-salariées, associatives, syndicales, politiques…
 
 ! Deux moyens sont à votre disposition pour choisir la « bonne » certification et ne pas vous tromper :
  • le bilan de compétences qui permet, notamment, de faire le point sur le parcours professionnel accompli et d’envisager les conditions de sa poursuite,
  • les Centres et les Points Information Conseil près de chez vous : www.vae.gouv.fr

La validation est prononcée par un jury au terme d’un parcours en plusieurs étapes :

Etape 1 - Vous déposez votre candidature (le « livret I ») auprès de l’organisme délivrant la certification visée (le « certificateur »). Si elle est recevable, vous passez à l’étape 2.
Etape 2 - Dans un dossier au contenu déterminé par le certificateur, vous décrivez très précisément votre parcours professionnel, les tâches effectuées, les activités exercées… en rapport avec la certification demandée. Pour vous aider à constituer ce dossier, n’hésitez pas à vous faire accompagner (par votre entreprise, l’organisme certificateur, un organisme de formation…) !
Etape 3 – Un jury composé de professionnels et de personnes qualifiées dans la profession dont relève la certification visée, étudie votre dossier et – le plus souvent – vous reçoit en entretien afin de vérifier et d’apprécier vos compétences.Pour certaines certifications, vous pouvez être mis en situation professionnelle réelle ou reconstituée.
 
Le jury peut alors :
  • attribuer la certification dans sa totalité(vous possédez l’ensemble des compétences requises),
  •  attribuer une partie de la certification (vous ne possède pas toutes les connaissances et aptitudes requises). Dans ce cas, vous disposez d'un délai de 5 ans pour acquérir, soit par la formation, soit par un complément d'expérience professionnelle, les connaissances manquantes,
  • refuser la validation dans sa totalité.

que vous pouvez accomplir, tout en bénéficiant d’un financement, dans le cadre de l’un des dispositifs suivants :

 

 

 
A faire
Conditions de réalisation
Financement
En savoir plus
Compte Personnel Formation
·       Vérifier que vous disposez d’un crédit d’heures de CPF ou DIF suffisant.
·       Adresser une demande écrite à votre employeur.
Pendant le temps de travail (avec maintien du salaire) ou hors temps de travail 
L’employeur, avec une prise en charge éventuelle d’OPCABAIA.
Adressez-vous au service chargé des ressources humaines, aux représentants du personnel.
Plan de formation
·       Donner votre accord (la VAE ne peut pas être imposée) en signant la convention présentée par l’employeur.
Pendant le temps de travail (avec maintien du salaire).
L’employeur, avec une prise en charge éventuelle d’OPCABAIA.
Adressez-vous au service chargé des ressources humaines ou aux représentants du personnel.
Congé pour VAE
·       pour suivre des actions d’accompagnement, vous présenter devant le jury pendant le temps de travail : adresser une demande d’autorisation d’absence à l’employeur au moins 60 jours avant l’absence prévue.
A noter : vous pouvez réaliser la VAE en dehors de votre temps de travail et donc sans avoir à demander d’autorisation d’absence.
·       Déposer un dossier de demande de financement auprès du FONGECIF.
A noter : les salariés en CDD peuvent bénéficier d’un congé pour VAE sous certaines conditions.
Suspension du contrat de travail (dans la limite de 24 heures de temps de travail) avec prise en charge possible du salaire par le FONGECIF.
Le FONGECIF (prise en charge des frais de bilan de compétences, y compris s’il se déroule hors temps de travail).
Adressez-vous au FONGECIF dont votre entreprise relève.