Droit Individuel à la formation (DIF)

Le droit individuel à la formation (DIF) permet au salarié d’acquérir chaque année un certain quota d’heures de formation. A utiliser en accord avec l’entreprise.
 
Sont concernés :
  • tout salarié en contrat de travail à durée indéterminée justifiant au moins d’un an d’ancienneté dans l’entreprise,
  • les titulaires de CDD ayant au moins 4 mois d’ancienneté consécutifs ou non au cours des 12 derniers mois.
! Les salariés en contrat de professionnalisation et en contrat d’apprentissage n’acquièrent pas de droit au DIF.
 
Les salariés cumulent ainsi 20 heures de DIF par an (au prorata temporis pour les salariés en CDD et/ou à temps partiel, sauf disposition particulière), et ce dans la limite de 120 heures. Les compteurs DIF sont crédités chaque année, au 1er janvier.
 
La valeur ajoutée du DIF :
  • donner les moyens à l’entreprise de promouvoir les actions définies comme prioritaires par la branche et bénéficier de financements privilégiés d’OPCABAIA au titre de la professionnalisation,
  • permettre aux salariés de s’impliquer dans leur évolution professionnelle, notamment en mobilisant leur DIF pour participer à une action inscrite dans le plan de formation de l’entreprise ou dans le cadre d’une période de professionnalisation.
Pour connaître les dispositions spécifiques « DIF portable Nouvel embauché » applicables à votre entreprise,
cliquez sur l’onglet de votre branche.